Quelle buse de pulvérisation choisir ?

Optez pour la bonne buse pour une pulvérisation réussie 

L’efficacité de vos opérations de pulvérisation agricole dépend fortement de la sélection de votre buse de pulvérisation. Les buses influencent la distribution du produit, l’uniformité de l’application, ainsi que les économies de produit. Ce choix doit donc être réfléchi en tenant compte de divers critères, tels que le débit de la buse, le matériau de l’insert et le modèle de la buse.

Tout savoir sur la pulvérisation

La pulvérisation : qu’est-ce que c’est ?

La pulvérisation est l’action de transformer par fractionnement un volume d’eau, également nommé bouillie, en un nombre de gouttelettes et les transporter sur la cible.

Une pulvérisation réussie se caractérise par :

  • Des tailles de gouttelettes uniformes, adaptées à chaque contexte
  • Une répartition homogène sur le support visé
  • Un maximum de gouttelettes sur la cible avec le moins de perte possible

Les différents critères à prendre en compte pour le choix de vos buses de pulvérisation

Le débit de la buse de pulvérisation

Chaque buse de pulvérisation est conçue pour produire un rapport débit/pression spécifique, ce qui influe sur la taille et la puissance des gouttes pulvérisées. Pour faciliter leur identification visuelle et leur sélection en fonction des besoins spécifiques, les fabricants utilisent souvent un système de code couleur en fonction des caractéristiques de pulvérisation qu’elles offrent. Ce code couleur vous permet de distinguer rapidement les buses et de choisir celles qui conviennent le mieux à vos applications spécifiques. En règle générale, chaque couleur correspond à un débit et une taille de goutte particuliers, adaptés à différentes distances d’application ou types de cultures. Cela simplifie le processus de réglage du pulvérisateur pour obtenir une couverture efficace et uniforme, tout en optimisant l’utilisation des produits pulvérisés.

Pour obtenir la quantité correcte de produit par hectare, le débit doit être calculé en fonction de la vitesse d’application et de la largeur de la rampe. Par exemple, pour une application à faible volume, un débit plus faible sera requis par rapport à une application à volume élevé. Il vous convient ainsi de choisir une buse capable de délivrer ce débit à la pression de fonctionnement souhaitée. La pression de fonctionnement influence directement le débit de la buse. Une pression plus élevée augmente le débit, mais peut aussi engendrer une dérive accrue des gouttelettes. Il est donc important de choisir une buse qui permet un débit optimal à la pression de fonctionnement prévue.

Débit des buses ISO
Débit des buses ISO

Le choix du matériau de l’insert

L’insert de la buse de pulvérisateur, également appelé orifice ou gicleur, est la partie par laquelle le liquide passe et se pulvérise. Le matériau de cet insert est crucial pour la longévité de la buse et la précision de la pulvérisation. Le choix du matériau de l’insert doit être aligné avec vos conditions de travail, la nature des produits pulvérisés ou encore vos besoins en précision, tout en tenant compte de vos contraintes budgétaires et de vos exigences spécifiques de l’application de produits phytosanitaire.

Choix du matériau de l'insert

Le choix du modèle de la buse de pulvérisation

Le choix du modèle de votre buse de pulvérisation (buses standard, buse à dérive limité, buse anti-dérive à aspiration d’air, buse à engrais liquide) dépend des produits que vous utilisez, des conditions environnementales, et de l’impact souhaité sur la dérive des gouttelettes. Choisir une buse de pulvérisation appropriée permet non seulement d’assurer une application précise et efficace des produits mais aussi de minimiser les pertes dues à la dérive et de réduire l’impact environnemental.

Choix du matériau de l'insert

Objectif couverture parfaite sur la cible visée par votre buse de pulvérisation

Votre buse de pulvérisation est-elle adaptée à la couverture souhaitée ?

Pour évaluer si votre buse de pulvérisation est adaptée à la couverture souhaitée, il est crucial d’analyser plusieurs paramètres clés. Cela permet de garantir une application efficace et sécurisée des produits phytosanitaires. Il est ainsi essentiel de prendre en compte la nature de la cible, le type de produit pulvérisé, la taille des gouttelettes, le débit, la pression, et les conditions environnementales.

En choisissant les buses de pulvérisation les plus adaptées à votre contexte et vos conditions de travail, vous pourrez réduire la dérive jusqu’à 85%, augmenter la couverture et la pénétration jusqu’à 30% et améliorer l’efficacité des applications jusqu’à 20%.

Choisir sa buse

Nature de la cible

  • Feuillage dense ou herbe : gouttelettes fines à moyennes pour pénétration et couverture optimale.
  • Sol nu : gouttelettes grossières pour minimiser la dérive.
  • Cible en hauteur : gouttelettes fines pour une bonne pénétration.

Type de produit pulvérisé

  • Herbicides : gouttelettes moyennes à grossières pour uniformité et réduction de la dérive.
  • Fongicides : gouttelettes fines à moyennes pour couverture uniforme et pénétration.
  • Insecticides : gouttelettes moyennes pour efficacité contre les insectes.

Taille des Gouttelettes

  • Fines (<200 microns) : meilleure couverture mais plus de dérive.
  • Moyennes (200-300 microns) : bon équilibre entre couverture et dérive.
  • Grossières (>300 microns) : moins de dérive mais couverture réduite.

Limiter la dérive aérienne lors de vos travaux de pulvérisation

La dérive correspond à l’ensemble des gouttelettes qui n’atteignent pas leur cible ou ne reste pas sur ces dernières. Les gouttelettes les plus fines entrent en suspension dans l’air afin de s’évaporer ou dériver sous l’action du vent. Ce phénomène à pour conséquence un sur-dosage et entraine un important risque de pollution sur les parcelles voisines ou les cours d’eau.

Pour lutter contre ce phénomène, les fabricants de buses ont développés des buses anti-dérive qui génèrent des gouttelettes de taille plus importante grâce à une technologie d’introduction d’air. Le principe des buses à introduction d’air est d’aspirer de l’air au niveau du corps de la buse qui se mélange à la bouillie afin que la gouttelette se compose d’une partie d’eau et d’une partie d’air. Ainsi les gouttelettes sont plus grosses et lourdes ce qui réduit les risques d’une potentielle dérive aérienne. Ces buses de pulvérisation sont identifiables sous la dénomination buses ZNT (Zone Non Traitées) ou buses anti-dérive à 90%.

La nouvelle réglementation des buses ZNT

Suite à une nouvelle évaluation des risques du prosulfocarbe sur l’exposition des riverains, l’Anses impose depuis le 1er novembre 2023 de nouvelles conditions d’utilisation de l’herbicide.

Limiter la dérive à l’impact lors de vos travaux de pulvérisation

Lorsque les gouttelettes projetés par les buses de pulvérisation sont trop lourdes ou qu’elles arrivent avec trop d’énergie cinétique sur les feuilles, cela entraine un rebond, un éclatement ou un ruissellement de la buse. Dans ces cas, la gouttelette atteint le sol et les travaux de pulvérisation effectués s’avère bien moins efficaces.

Il est ainsi nécessaire de veiller à faire les bons choix en termes de pression au travail mais aussi en termes de type et couleur de buse afin que chaque gouttelette atteigne parfaitement la cible souhaitée.

Entretenir une buse de pulvérisation agricole

Nettoyez vos buses de pulvérisation

Une buse de pulvérisation propre est essentielle pour assurer une distribution uniforme et précise des produits pulvérisés. L’entretien régulier de vos buses prévient les obstructions et garantit une performance optimale.

Matériels nécessaires :

  • Eau propre
  • Brosse douce
  • Produits de nettoyage non abrasifs (si nécessaire)
  • Gants de protection
  • Chiffon microfibre
  • Récipient pour tremper les buses
  • Air comprimé (si nécessaire)

Étapes de nettoyage :

  • Démontage : arrêtez l’équipement, dépressurisez le système, puis retirez la buse délicatement.
  • Rinçage initial : rincez la buse à l’eau propre pour enlever les résidus de surface.
  • Trempage : trempez la buse dans de l’eau propre ou une solution douce pour dissoudre les dépôts.
  • Nettoyage manuel : utilisez une brosse douce pour nettoyer les ouvertures de la buse sans les abîmer.
  • Rinçage final : rincez à nouveau la buse à l’eau propre pour éliminer tout résidu de nettoyage.
  • Séchage : séchez la buse avec un chiffon en microfibre ou soufflez de l’air comprimé à faible pression.
  • Réassemblage et test : remontez la buse sur l’équipement et testez la pulvérisation pour garantir un jet uniforme.

Bien stocker vos buses de pulvérisation

Préparer le stockage des buses de pulvérisation :
Si vous n’utilisez pas votre pulvérisateur durant plusieurs semaines, pour garantir la longévité et l’efficacité des buses de pulvérisation, stockez-les dans les meilleurs conditions. Pour cela, enlevez les buses du pulvérisateur pour éviter qu’elles ne se bouchent ou ne se détériorent.

Stocker des buses de pulvérisation : 
Stockez les buses dans un endroit sec et propre pour éviter l’humidité et la contamination en les rangeant de préférence dans des boîtes ou compartiments étiquetés afin de les protéger de la poussière et des débris. Utilisez des bouchons de protection. Protégez-les des variations extrêmes de température pour éviter la déformation ou la détérioration des matériaux.

Allonger la durée de vie de vos buses de pulvérisation

Vos buses sont des composants essentiels d’un pulvérisateur et doivent être régulièrement remplacées pour vous permettre de maintenir une performance optimale de votre équipement. Des buses endommagées peuvent présenter des signes tels que des déformations, des fissures ou un élargissement des orifices, ce qui compromet l’uniformité et l’efficacité de votre pulvérisation.

Pour prévenir d’une usure prématurée de vos buses, en complément d’un entretien régulier, l’utilisation de filtres en grillage métallique ou de buses intégrant des systèmes de filtration est recommandée. Ces dispositifs retiennent les particules en suspension, réduisant ainsi le risque de dépôt de débris sur les orifices des buses de pulvérisation. Ces dispositifs de filtres sont d’autant plus recommandé si l’eau utilisée pour l’application provient d’un forage ou d’un système de collecte d’eaux de pluie.

Les filtres prolonge ainsi la durée de vie de vos buses en préservant leur intégrité et en maintenant leur fonctionnement optimal lors des opérations de pulvérisation.

Quand changer vos buses de pulvérisation ?

Maitriser l’usure de vos buses de pulvérisation

La buse est le principal maillon pour obtenir une pulvérisation de qualité. Il s’agit de la partie essentiel du pulvérisateur qui est directement en contact avec les produits à appliquer. Quelque soit le type de matériaux utilisé, l’orifice de la buse s’use au fil du temps. 

Comment identifier une buse usée ?
Afin de garder une pulvérisation performante et optimale, une buse est à remplacer lorsque le débit mesuré est au-dessus ou en dessous de 10% du débit nominal de la buse, lorsque la consommation de bouillie est anormal ou lorsque la qualité visuelle de la buse et la répartition du produit ne sont plus uniformes.

Où retrouver des buses de pulvérisation ?

Profitez de la force du réseau Promodis

Les buses de pulvérisation sont disponibles dans les points de vente Promodis et en ligne sur www.promodis.fr.

Plus d’information

Contactez-nous directement